TOC

This article has been localized into French by the community.

Guide de démarrage:

Hello World expliqué

Dans le chapitre précédent, nous avons essayé, dans notre première application C#, d'écrire un bout de texte sur la console. En voulant avancer un peu vite nous avons négligé l'explication de certains détails à propos du code que nous avons utilisé, aussi ce chapitre est l'explication exhaustive du code de l'application Hello World. Comme vous pouvez le voir à partir du code, plusieurs lignes semblent être similaires, nous allons les reprendre en groupes pour des explications individuelles. Commençons par les caractères les plus courts et les plus récurrents dans notre code: les "{" et "}". On les connaît par le nom d'accolades et, en C#, ils désignent respectivement le début et la fin d'un bloc logique de code (d'instructions). Les accolades sont aussi utilisées dans beaucoup d'autres langages tels que le C++, Java, JavaScript et bien d'autres. Comme vous pouvez le voir dans le code, elles sont utilisées pour regrouper plusieurs lignes de code qui vont ensemble. Dans les prochains exemples le fonctionnement des accolades deviendra beaucoup plus claire.

Maintenant, commençons par le commencement :

using System;
using System.Collections.Generic;
using System.Linq;
using System.Text;
using System.Threading.Tasks;

using est un mot-clé, surligné en bleu par l'éditeur. Le mot-clé "using" permet l'import d'espaces de noms, et un espace de noms est une collection de classes. Les classes nous apportent certains types de fonctionnalités, et lorsqu'on travaille avec une IDE avancé comme Visual Studio, elle créera parfois pour nous des parties de code triviales. Dans ce cas, elle a créé une classe, et importé les espaces de noms qui sont requis ou communément utilisés. Ici 5 espaces de noms on été importés pour nous, chacun d'eux contient un grand nombre de classes très utiles. Par exemple, on utilise la classe "Console", qui fait partie de l'espace de noms "System".

Par contre, on n'utilise pas encore l'espace de noms System.Linq (par exemple), donc si vous êtes un puriste vous pouvez choisir de supprimer cette ligne, mais ça ne provoquera pas vraiment de différence pour le moment.

Comme vous pouvez voir, nous avons même notre propre espace de noms :

namespace ConsoleApp1

L'espace de noms ConsoleApp1 est maintenant le principale pour cette application, et les nouvelles classes feront partie de celui-ci par défaut. Evidemment, vous pouvez changer ce comportement, et créer des classes dans un autre espace de noms. Pour cela vous devrez importer le nouvel espace de noms à utiliser dans votre application, avec la déclaration using, comme n'importe quel autre espace de noms.

Ensuite, nous definissons notre classe. Comme le C# est vraiment un langage orienté objet, chaque ligne de code qui fait quelque chose est contenu dans une classe. Dans notre exemple, la classe est simplement appellée Program :

class Program

On peut avoir plus de classes, y compris dans le même fichier. Mais pour l'instant on n'a besoin que d'une classe. Une classe peut contenir plusieurs variables, propriétés et méthodes, conceptes que nous verrons plus en détails plus tard. Pour l'instant nous avons simplement besoin de savoir que notre classe actuelle contient seulement une méthode, et rien d'autre. Elle est déclarée ainsi :

static void Main(string[] args)

Cette ligne est probablement la plus compliqué de cet exemple, nous allons la diviser un peu pour mieux la comprendre. Le premier mot est static. Le mot-clé "static" indique que la méthode doit être accessible sans instancier la classe, mais vous trouverez plus de détails sur ce sujet dans le chapitre sur les classes.

Le mot-clé suivant est void, il indique ce que la méthode doit retourner. Par exemple, elle pourrait retourner une variable integer ou un texte string, mais dans notre cas nous ne voulons par que notre méthode retourne quoique ce soit (C# utilise le mot-clé void pour exprimer le concept de rien).

Le mot suivant est Main. Il s'agit tout simplement du nom de notre méthode. Cette méthode est appelé le "point d'entrée" de notre application. C'est la première partie de code à être exécuté, et dans notre exemple la seule à être exécuté.

Après le nom d'une méthode un ensemble d'arguments peuvent-être spécifiés entre parenthèses. Dans notre exemple, notre méthode prends seulement un argument, appelé args. C'est un argument de type string, ou plus précisemment un tableau de strings, mais nous verrons cela plus en détails plus tard. Si vous y refléchissez c'est logique, puisque les applications Windows peuvent toujours être appelé avec un ensemble optimal d'arguments. Ces arguments serrons passés comme du texte string à notre méthode main.

Et voilà. Vous devriez maintenant avoir une compréhension basique de votre première application C#, ainsi que des principes qui permette à la console d'une application de fonctionner.

This article has been fully translated into the following languages: Is your preferred language not on the list? Click here to help us translate this article into your language!